Entretien Cabinet Recrutement

Entretien cabinet de recrutement : les clés pour réussir !

Ou comment savoir s’entretenir pour décrocher un job 💪
4.7/5
5 min de lecture
17 décembre 2019

Vous avez passé l’étape du CV et du premier entretien téléphonique, félicitations ! Il vous faut maintenant réussir l’entretien avec le cabinet de recrutement et, pour cela, commencer par bien comprendre les objectifs du recruteur. Avant de vous recommander à son client, un cabinet de recrutement doit s’assurer de vos compétences métiers (vos hard skills), de vos aptitudes individuelles (vos softs skills), ainsi que de vos valeurs et motivations.

Il ne s’agit évidemment pas de s’inventer un personnage ou une expérience. Il s’agit de démontrer la valeur que vous pouvez apportez à une entreprise grâce à votre expérience professionnelle et votre personnalité.

Voici 12 conseils pour réussir votre entretien avec un cabinet de recrutement !

Table des matières

Avant l’entretien avec cabinet de recrutement

0. Connaître l’entreprise et le poste sur lequel on postule

C’est la base et pourtant on aurait tendance à l’oublier ! Si vous connaissez l’entreprise chez laquelle vous postulez (ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas avec les cabinets de recrutement), vous devez au préalable vous renseigner sur son historique, ses valeurs, ses activités principales et annexes, ainsi que son actualité.

Pourquoi ? Pour être en mesure de démontrer un vrai intérêt au recruteur. C’est également l’occasion de creuser davantage pour savoir où vous allez potentiellement mettre les pieds et ainsi poser vos éventuelles questions au recruteur.

Enfin, faites un effort de mémorisation sur le détails des missions proposées et les enjeux du poste sur lequel vous postulez. Vous devez maîtriser la fiche de poste au même titre que vous maîtrisez votre CV. Vous serez ainsi plus à l’aise face au recruteur et votre présentation ainsi que vos questions n’en seront que plus pertinentes !

1. Savoir se présenter efficacement

Vous savez que vous allez devoir vous présenter, préparez-vous afin d’énoncer clairement :

  • vos expériences professionnelles : inutile de tout détailler, comme dans votre CV, cibler les expériences les plus significatives par rapport au poste pour lequel vous postulez.
  • votre projet d’avenir : ou pourquoi vous voulez intégrer cette entreprise plutôt qu’une autre et que vont y gagner les 2 parties.
  • vos prétentions salariales (lorsque le thème sera abordé) : mieux vos y avoir réfléchi et pouvoir argumenté efficacement sur le sujet plutôt que d’être pris(e) au dépourvu.

Donnez-vous une limite de 15 minutes. Entraînez-vous avec votre conjoint(e) ou un(e) ami(e). Si vous n’y arrivez pas, c’est que vous n’êtes pas prêt(e).

2. S’équiper pour l’entretien

Préparez tout ce qui vous sera utile lors de l’entretien de recrutement, à minima : votre CV (pour le recruteur et non pour vous), une feuille et un stylo pour prendre des notes (ce qui permettra de montrer votre intérêt durant l’entretien). Prenez éventuellement avec vous des exemples de réalisations si cela est pertinent (portfolio, communiqué de presse, vidéo, etc.).

3. S’habiller de façon professionnelle

Préparez et essayez votre tenue en avance, et surtout adaptez-là à votre interlocuteur ! Vous postulez en startup, inutile de venir un costume sur-mesure, vous seriez hors cadre. De manière générale, préférez une tenue professionnelle et à la fois décontractée.

4. Être ponctuel

Anticipez votre temps de trajet et prévoyez large pour arriver à l’heure et surtout sans stress. Attention, être à l’heure ne signifie pas arriver 15 minutes en avance, au risque de déranger le recruteur sur une tâche en cours. S’annoncer 5 minutes avant l’heure suffira.

5. Être concentré et opérationnel

Détendez-vous, répétez-vous que vous êtes préparé(e) et pensez à mettre votre smartphone en mode avion pour ne pas être dérangé(e) durant l’entretien.

Pendant l’entretien avec cabinet de recrutement

Soyez confiant(e), vous vous êtes préparé(e), votre présentation est structurée. Vous n’êtes pas là par hasard. Votre profil correspond au poste alors donnez le meilleur de vous-même !

6. Soigner son entrée en matière

L’entretien ne commence pas forcément avec le recruteur mais avec la première personne qui vous accueille. Vous faites déjà votre première impression : présentez-vous avec assurance, soyez souriant, naturel et positif. Enfin, ayez une poignée de main assurée. Faites de même une fois en contact avec le recruteur.

7. Écouter attentivement pour mieux répondre

Une fois l’entretien commencé et pour toute sa durée, écoutez activement le recruteur et répondez précisément à ses questions ou remarques. Exprimez-vous clairement et méthodiquement. Préférez par conséquent prendre quelques secondes de réflexions plutôt que de sortir un discours appris par cœur et hors sujet.

8. Se présenter méthodiquement

Le recruteur va vous donner la parole. Écoutez bien sa/ses questions et répondez-y avec efficience (précis et concis) :

  • Si on vous demande de parler de votre dernière expérience, ne balayer pas l’intégralité de vos études et de votre CV.
  • Si on vous invite à vous présenter de façon ouverte, concentrez-vous sur les missions et objectifs du poste et dîtes en quoi votre expérience et votre personnalité y répondent. Évitez encore une fois de balayer tout votre CV sans le rattacher au poste.

De façon générale, vous devez maîtriser le contenu de votre CV et vous en détachez. Ne passez surtout pas votre temps les yeux rivés dessus !

Enfin, ne vous contentez pas de simplement lister vos missions. Parlez des résultats obtenus jusqu’ici sur vos différents postes et penser à présenter des chiffres (+ X % de CA réalisé, X articles rédigés en 3 mois,+ X % de productivité grâce à un nouveau process, etc.). Un discours orienté résultats permettra au recruteur de se projeter concrètement avec vous.

9. Poser des questions

Soyez curieux et creuser les points qui retiennent votre attention pour montrer votre intérêt. Voici quelques exemples de question à poser au recruteur :

  • À quelle phase de développement en est l’entreprise qui recrute ? Qu’attend-elle de ce recrutement ? Quels sont ses objectifs / sa vision ?
  • De combien de personnes est constituée l’équipe que vous allez rejoindre ? Quels sont les autres profils ?
  • Y a-t-il des possibilités d’évolutions à moyen ou long terme sur le poste ? Si oui, lesquelles ?
  • Quelle est la suite du processus de recrutement ? Quels sont les délais pour la prochaine étape ?
  • Prenez les devants : devez-vous fournir des éléments complémentaires au recruteur ?

Et surtout pensez à prendre des notes !

10. Se préparer à des tests

En fonction du poste auquel vous candidatez, vous serez peut-être amené(e) à passer des tests de langue(s), de compétences ou de personnalité. Autant se le dire et ne pas être pris(e) au dépourvu.

  • Pour les tests de langue(s), vous pouvez si-besoin réviser le vocabulaire propre au poste, à l’entreprise ou au secteur que vous espérez intégrer.
  • Pour les tests de compétences, préparez-vous à un exercice de mise en situation (préparation d’un plan de communication, argumentaire de vente, test sur du code, etc.). Attention, votre temps sera compté. Gérez votre stress et concentrez-vous sur les éléments qui génèrent le plus de valeur. Appliquez le principe de 80-20 de Pareto.
  • Pour les tests de personnalité, soyez simplement vous-même. Le logiciel ou le recruteur détecteront vos contrevérités ou pire, vous risqueriez d’intégrer une entreprise qui ne vous correspond pas !

11. Remercier le recruteur

Une fois que le recruteur vous indique la fin de l’entretien, gardez votre assurance et votre sourire jusqu’au bout, ayez une poignée de main assurée et remerciez le recruteur pour le temps qu’il vous a accordé et les précisions qu’il vous a apporté sur le poste.

Après l’entretien avec cabinet de recrutement

12. Faire un retour au recruteur

  • Si vous souhaitez continuer dans le processus de recrutement : l’exercice peut vous être demander mais, si ce n’est pas le cas, faites tout de même un retour au recruteur. À tête froide, revenez de façon succincte sur les grandes attentes du poste et confirmez votre valeur. N’oubliez pas de remercier le recruteur pour le temps qu’il vous à accordé !
  • Si vous souhaitez mettre fin à votre candidature : prévenez tout de même le recruteur par mail ou téléphone et expliquez-lui succinctement vos raisons. Ne négligez pas cette étape, vous pourriez de nouveau échanger avec ce cabinet sur un autre poste.

Apprenez-en plus sur
le Talent Program !

Découvrez comment
nous garantissons l’intégration
et les résultats de vos futurs
collaborateurs cadres.
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Article rédigé par L’équipe Talent Program
L’équipe Talent Program se mobilise depuis toujours pour la croissance des entreprises. Elle apporte son aide aux entreprises ambitieuses qui exigent le meilleur de leurs (nouveaux) collaborateurs 💪 Toutes ses méthodes ont été testées et génèrent de vrais résultats ! 🔥

Lisez d'autres contenus sur la même thématique

et développez votre expertise sur le sujet.

elit. ut pulvinar Lorem sed quis,
finger snap

Accédez aux meilleurs conseils sur le recrutement de Talent

et continuez de vous informer dans la bonne humeur (et sans jargon) !